Sur un air d'Opéra (sans gluten)


Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous présenter un opéra sans gluten et sans lait. La recette est extraite de l’ouvrage
« Cuisiner avec les huiles essentielles et les eaux florales » d’Emmanuel et Valérie Cupillard. Si vous souhaitez réaliser cette recette avec une huile essentielle bio, il est important que vous preniez connaissance des risques que cela peut comporter, aussi je vous invite à cliquer ici et ici .

En effet, l’utilisation des huiles essentielles n’est pas anodine et peut même se révéler dangereuse si l’on ne respecte pas les précautions d’usages. Il faut savoir que toutes les huiles ne sont pas comestibles, aussi n'hésitez pas à consulter ces 2 liens car ils vous apprendront à bien choisir une huile et à l'utiliser sans risque en cuisine.

Si vous ne trouvez pas d'huile essentielle bio, sachez que vous pouvez la remplacer par un arôme naturel lequel est généralement composé d'huile essentielle et d'huile au goût neutre. Je trouve le mien au rayon patisserie en supermarché.

Avant de vous réveler cette sublime recette je souhaite adresser un grand MERCI à Valérie Cupillard qui m'a permis de la publier.

Opéra chocolat et orange
(NB : la recette originale est à base d'huile essentielle de thym doux)

Pour la génoise (sur une plaque de 38 cm x 28 cm)
4 œufs
120g de sucre de canne blond
2 cuillères à soupe de cacao pur en poudre (10g)
70 g de farine de riz

Pour la ganache
6 gouttes d’huile essentielle d’orange bio ou une cuillère à thé d’arôme naturel d’orange
100 g de chocolat noir à 70% de cacao (vérifier au dos de l'emballage qu'il n'y a pas de traces de gluten)
15 cl de crème de soja liquide

Pour la sauce de décoration
1 goutte d’huile essentielle bio d'orange
3 cuillère à soupe de sirop de riz
2 cuillère à soupe de cacao (10g)

Préparez la génoise : cassez les œufs et séparez les blancs et les jaunes dans 2 saladiers. Montez les blancs en neige juste ferme.

Battez énergiquement les jaunes avec le sucre et le cacao pendant quelques instants. Incorporez un tiers des blancs en neige. Mélangez, ajoutez la farine de riz puis les blancs en neige restants.

Chemisez la plaque et versez la pâte en l’étalant à la spatule. Enfournez à four préchauffé à T.6 durant 15 à 20 minutes. Surveillez la cuisson, la pâte doit être ferme sous le doigt, inutile de la laisser dorer. Laissez refroidir en posant la génoise et son papier de cuisson sur le torchon.

Pendant ce temps préparez la ganache. Cassez le chocolat en morceaux dans une petite casserole à fond épais sur feu doux, versez deux cuillèrées de crème de soja liquide.

Dès que c’est chaud retirez du feu, remuez avec une spatule tout en versant la moitié de la crème de soja. Replacez sur le feu (extrêmement doux), le mélange prend de l’ampleur au fur et à mesure que le chocolat fond et se mélange avec la crème de soja. Versez le restant de crème de soja liquide et ajoutez la cuillerée de sucre de canne blond. Dès que le mélange est homogène, éteignez le feu. Faites tomber les gouttes d’huile essentielle ou à défaut l’arôme naturel d’orange et mélangez.

Dans la génoise, coupez 3 bandes rectangulaires (12 cm x 26 cm). Détachez chacune d'elle délicatement du papier cuisson. Vous utilserez la bande centrale en dernier pour couvrir le dessus. Sur une première banade, étalez un tiers de la ganache qui est encore tiède, posez la deuxième part de génoise, étalez un autre tiers de la ganache. En dernier, terminez en posant la troisième bande de génoise. A l'aide de la spatule, recouvrez de ganache le dessus et les côtés du gâteau. Mettez au frigo pendant 2 ou 3 heures.

Dans une tasse, versez le sirop de riz que vous mélangez avec le cacao en poudre et la goutte d'huile essentielle d'orange. Poudrez légèrement le gâteau en tamisant la poudre au travers d'une petite passoire. Coupez les parts et posez-les dans chaque assiette, à côté, décorez en dessinant de la pointe d'une cuillère à café une arabesque avec la sauce au sirop de riz.

Commentaires

Claire a dit…
Quel superbe gâteau! Merci pour toutes tes idées sans gluten, c'est précieux. Je suis aussi une fan de V. Cupillard, mais je ne connaissais pas encore cette belle recette.
Miss Diane a dit…
Une beauté cet opéra! J'en ferai sûrement prochainement.

Articles les plus consultés