dimanche 28 octobre 2007

Paupiettes d'épinards aux châtaignes et aux noix


Hier, nous sommes revenus du marché avec une grosse poignée d'épinards. Au moment de préparer une salade, je me rends compte que la quantité d'épinards est très importante. Certaines feuilles sont immenses, telles des feuilles de bananiers...

C'est à cet instant que j'ai eu l'idée de faire quelques paupiettes. Rien que le mot de paupiette arrive à mettre tous les carnivores en appétit mais là elles sont sans viande. Comment ça des paupiettes sans viande ?! En fait pour être honnête, j'aurais dû intituler cette recette paupiettes aux protéines de soja texturées fines. Je vous laisse deviner la raison pour laquelle je n'ai pas choisi cette dernière appellation.

On trouve ces fameuses protéines en magasin bio, elles sont peu onéreuses et simples à utiliser. Un excellent moyen de faire le plein de protéine lorsque l’on est végétarien.

Revenons à nos paupiettes, elles fondent en bouche et l’association châtaigne - noix apporte un véritable plus à cette recette de saison.

Paupiettes aux châtaignes et aux noix
(sans viande - sans gluten -sans lait et sans oeuf)

Pour 2 personnes (environ 6-7 paupiettes)
Préparation 15 minutes
Cuisson 15 minutes

6 à 10 grandes feuilles d’épinards frais lavés et essuyés
15 marrons en conserve
10 noix de pécan ou classique
½ verre à moutarde de protéines de soja texturées fines sèches
1 cuillère à soupe d’huile de noix
des cure-dents

Verser le soja dans un bol, verser par dessus 1 grand verre d’eau bouillante. Laisser gonfler 5 minutes.

Dans le bol d’un mini hachoir, déposer les noix, mixer finement. Ajouter les châtaignes égouttées. Mixer. Ajouter 2 cuillères à soupe d’eau si la préparation est trop épaisse. Ajouter le soja égoutté, mixer à nouveau.

Prendre une feuille d’épinard, couper la tige, et la disposer devant soi la pointe de la feuille vers le haut. Mettre une boulette de pâte (une cuillère à café bien remplie) au bas de la feuille. Commencer à rouler en repliant les bords à l’intérieur comme s’il s’agissait d’un rouleau de printemps. Fermer à l’aide d’un cure dent. Si la feuille se déchire, rouler la paupiette dans une feuille supplémentaire. Si vos paupiettes n’ont pas la même taille, pas de souci elles vont s’harmoniser à la cuisson.

Faire chauffer de l’eau dans un cuit-vapeur, lorsqu’il est chaud disposer les paupiettes et laisser cuire 15 minutes. Si vous n’avez pas de cuit-vapeur, vous pouvez cuire les paupiettes dans une poêle anti-adhésive avec un peu d’eau à couvert. Eviter de les déplacer pendant la cuisson car elles risquent de se défaire. Au moment de servir, ajouter (facultatif) un filet d’huile de noix.

vendredi 19 octobre 2007

Chou rouge confit au vinaigre balsamique et aux figues


Voici une recette qui accompagnera avec brio tous les poissons et en particulier le saumon ! Si vous n'aimez pas le côté craquant des graines de figues, n'hésitez pas à les remplacer par des abricots secs. Pour une alliance terre-mer, vous pouvez ajouter des lardons fumés grillés.

Pour ma part, j'ai fait simple (comme d'habitude me direz-vous ;-) ) J'ai servi ce chou avec un filet de colin arrosé d'un filet de sauce soja (shoyu ou tamari) et saupoudré de nanami togarashi.

NB : la nanami togarashi est un assaisonnement japonais composé de piment, de peau d'orange, de graines de sésame et de gingembre. Il s'achète dans les épiceries asiatiques ou japonaises.

Chou rouge confit au vinaigre balsamique et aux figues

pour 3-4 personnes

1/2 chou rouge
8 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
4 figues séchées coupées en fines lanières ou 5 abricots secs
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
1 cuillère à soupe de sésame (facultatif)

Retirer la 1ère enveloppe du chou et émincer-le finement. Rincer-le puis disposer-le dans un faitout avec l'huile d'olive. Ajouter les figues et le vinaigre. Laisser cuire à couvert et à feu très doux (au minimum) pendant 30-40 minutes environ. Lorsque le chou est bien tendre, retirer du feu. Au moment de servir, décorer avec du sésame.

lundi 8 octobre 2007

Verrine simplissime aux betteraves et au chèvre frais


J’adore les verrines car elles permettent de réaliser des préparations originales et légères pour l’apéritif. Aujourd'hui je vous propose une recette basée sur un heureux mariage : celui de la betterave et de l'huile de noix... Irresistible !

Verrine rose aux betteraves et au chèvre frais

1 betterave cuite

un pot de fromage de chèvre frais égoutté (se présente comme de la faisselle)

1 gousse d’ail rose dégermée et finement hachée

3 cuillères à soupe d’huile de noix

1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique de Modène

ciboulette

sel – poivre

Eplucher la betterave et la tailler en petits cubes. Assaisonner avec l’huile, la vinaigre, l’ail, le sel et le poivre. Bien mélanger. Dans de petites verrines déposer une cuillère de fromage, recouvrir avec les cubes de betteraves, terminer par le fromage. Décorer avec 2-3 cubes puis piquer 2 brins de ciboulette (ou une feuille de basilic). Servir rapidement car la betterave va colorer le fromage.

lundi 1 octobre 2007

Velouté aux champignons de Paris et aux noisettes


Ce velouté peut être servi soit au moment de l'apéritif dans des petites verrines soit en entrée dans de grands bols. La preuve en image :-)

Velouté de champignons de Paris

Pour 4 personnes

1 barquette de champignons de Paris (500 g)

1 poignée d’oignons surgelés ou 1 oignon jaune finement émincé

1 bouillon cube de votre choix (sans gluten ou pas)

1 cuillère à café de purée d’amande complète

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

1 cuillère à soupe d’huile de noix

½ brique de crème d’avoine (avec gluten) ou de crème de soja (sans gluten)

1 litre d’eau

noisettes pour décorer

Laver et couper en 2 les champignons. Dans une grande casserole, faire revenir dans l’huile d’olive les champignons à feu vif pendant quelques minutes. Ajouter les oignons. Laisser cuire quelques instants.

Emietter le bouillon cube au dessus des champignons et des oignons. Bien mélanger et ajouter ensuite 1 litre d’eau chaude. Couvrir et laisser cuire à feu moyen une quinzaine de minutes.

Lorsque les champignons sont bien cuits, verser la préparation dans le bol d’un blender et mixer finement. Pour terminer ajouter l’huile de noix ainsi que la purée d’amande. Mixer de nouveau. Verser le velouté dans des bols ou verrines, ajouter un filet de crème d’avoine ou de soja. Décorer avec des noisettes. Servir avec un bon pain de campagne ou un bon pain sans gluten pour les personnes intolérantes