dimanche 23 septembre 2007

Fausse carbonade flamande (sans gluten) recette spéciale pour mijoteuse






Après le bœuf presque thaï, voici la carbonade faussement flamande.


Pourquoi faussement flamande ? Tout d’abord parce que j’ai utilisé un ustensile rarement usité en France. Il s’agit de la mijoteuse. La cuisson est différente d’une cocotte en fonte. Il faut par exemple utiliser moins de liquide car celui-ci ne s’évapore pas pendant la cuisson. Cette petite bête, difficile à apprivoiser, est néanmoins très sympathique. On épluche tous les légumes, on ajoute la viande, le liquide et on va se promener. Au retour, les pieds sous la table, on déguste un petit plat qui a mijoté pendant des heures sans personne !


Revenons à notre fausse carbonade, la recette que je vous propose ne contient ni pain d’épices, ni de moutarde, une aberration selon les spécialistes. Pour pallier, j’ai utilisé un mélange de 4 épices (cannelle-clou de girofle-gingembre et muscade). Quant à la sauce, je l’ai liée à la maïzena pour un résultat sans gluten. Vous pouvez servir ce plat avec une bonne purée maison ou des potatoes.

Fausse carbonade flamande en mijoteuse

Pour 4 personnes
1 kg de bœuf à bourguignon
50 cl de bière ambrée (sans gluten ou normale pour les personnes qui ne sont pas intolérantes)
2 cuillères à café de 4 épices
2 grosse cuillères à soupe de cassonade
2 gros oignons
1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
1 botte de carottes
1 cuillère à soupe rase de maïzena
2 feuilles de lauriers
du thym
sel-poivre

Eplucher les carottes et les couper en gros tronçons de 2-3 cm environ.
Faire revenir la viande à feu vif avec une cuillère à soupe d’huile. Lorsqu’elle est bien saisie la disposer dans la mijoteuse. Couper les oignons en lamelles, les faire revenir avec un peu d’huile, ajouter ensuite la cassonade. Remuer puis ajouter le vinaigre de cidre. Laisser le liquide s’évaporer puis mettre les oignons dans la mijoteuse. Ajouter, tous les autres ingrédients (sauf la maïzena) : bière, laurier, thym, carottes, sel, poivre. Fermer la mijoteuse et mettre sur cuisson lente pendant 10 heures ou cuisson rapide 5-6 heures. Une demi-heure avant la fin de cuisson, prélever un peu de liquide dans un verre et diluer la maïzena. Ajouter au plat et laisser la sauce s’épaissir quelques minutes. Servir avec des potatoes (clic pour la recette)

mardi 18 septembre 2007

Boeuf presque Thaï - kaffir lime et lait de coco



Pour cette recette j’achète mes feuilles de kaffir lime en supermarché au rayon produits asiatiques.


Généralement, ces feuilles sont vendues dans les supérettes asiatiques ou dans les épiceries fines. Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez les remplacer par de la citronnelle.


Bœuf presque Thaï aux feuilles de kaffir lime et au lait de coco


Pour 2 personnes


400 g de boeuf (hampe, onglet ou bavette)


marinade :


4 cuillères à soupe d’huile


1 cuillère à soupe de vinaigre de riz


2 cuillères à soupe de feuilles de kaffir lime


1 cuillère à soupe de nuoc nam


Pour l'accompagnement


Riz thaï parfumé 160 g


1 tomate lavée et taillée en rondelle


des feuilles de coriandre fraîche


Sauce


une demie brique de lait de coco


3 piments rouges séchés


1 cuillère à soupe de nuoc nam


1 cuillère café de tabasco vert


Mélanger tous les ingrédients de la marinade. Verser le tout sur la viande. Recouvrir le récipient de film alimentaire puis laisser mariner au moins une heure à température ambiante.


Rincer le riz, le faire cuire 8 minutes à l’eau bouillante et salée. Réserver au chaud.


Dans une casserole, mettre tous les ingrédients de la sauce à feu doux pendant 10 minutes environ. Couvrir et laisser infuserencore quelques minutes.


Pendant ce temps, saisir la viande dans une poêle anti-adhèsive bien chaude 2 minutes de chaque côté. Il est nécessaire pour cette partie d’adapter le temps de cuisson à la taille de votre viande afin que l’intérieur reste bien saignant. A l’aide d’un couteau bien aiguisé, découper le pavé en fines lanières. Saler - poivrer.


Dans 2 bols, disposer le riz, verser la sauce, ajouter la viande et les rondelles de tomates. Saupoudrer de feuilles de coriandre finement ciselées. Servir sans attendre.

jeudi 6 septembre 2007

Crème catalane

Une délicieuse petite crème qui ne comporte ni matière grasse, ni gluten ! Ce fut une excellente occasion de tester mon mini chalumeau :-)

Crème catalane

Pour 2 ramequins à crème brûlée

50 cl de lait demi-écrémé
3 jaunes d’œufs
4 cuillères à soupe de sucre
2 cuillères à soupe de maïzena
le zeste d'un citron non traité
un bâton de cannelle
1 gousse de vanille

Battre les jaunes avec 1 cuillère à soupe de sucre, la maïzena. Ajouter un peu de lait, mélanger. Pendant ce temps, mettre le lait à chauffer sur feu doux avec le reste des ingrédients : le zeste, la gousse de vanille fendue et ouverte, 2 cuillères de sucre, la cannelle. Porter à ébullition puis retirer du feu. Enlever le bâton de cannelle, la vanille et les écorces de citron. Verser la 1ère préparation dans la casserole et mettre quelques instants sur feu doux, remuer jusqu'à consistance d'une crème. Remplir des ramequins et laisser refroidir avant de les mettre au réfrigérateur. Lorsque la crème est bien froide, saupoudrer 1 cuillère à soupe de sucre et brûler la crème à l'aide d'un chalumeau, à défaut utiliser le grill du four.

dimanche 2 septembre 2007

Courgettes aux olives noires


Dans la famille "recette facile" je voudrais Madame La courgette et Monsieur Olive noire !

Courgettes aux olives noires

Pour 2 personnes

1 courgette
12 olives noires
1 cuillère à soupe de thym
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
sel-poivre

Laver la courgette puis la tailler en fines rondelles. Dans une casserole, verser l'huile, ajouter les courgettes, les olives ainsi que le thym. Faire cuire à feu doux et à couvert pendant 10 minutes environ. Les courgettes doivent rester un peu fermes.